La Grande Île est la destination idéale pour les amoureux d’aventures, d’explorations et de paysages à couper le souffle. Tellement de découvertes peuvent être faites à Madagascar que les touristes étrangers qui y viennent séjourner souhaitent tous revenir pour admirer le reste du pays tropical. Offrant des circuits variés aux multiples facettes, une virée sur chacun des périples du Sud, Est, Nord ou Ouest vous garantira des sensations indéfinissables.

Aujourd’hui, cap sur lapartie Est de l’île où se mêlent végétation luxuriante et faune rare, unique au monde !

Le canal des Pangalanes: le lieu idéal pour un séjour apaisant

Au-delà de la découverte des baobabs au Sud de Madagascar, le canal des pangalanes fait partie deslieux touristiques avec une flore inhabituelle. Loin des grands bâtiments et autoroutes des pays occidentaux, ce beau site touristique est le petit paradis des amoureux de calme et de la nature.

Lagon parcourant une distance de plus de 600km, le canal des pangalanes fait partie des merveilles que Dame Nature a implantées sur la partie Est de la Grande Île. Paysage digne des plus belles cartes postales du monde, il s’agit d’un canal formé naturellement de par l’ensablement de l’île par les courants de l’océan Indien et par l’ensablement des rivières.Auparavant utilisé comme route d’acheminement des produits et marchandises endestination du port de Toamasina, les ruisseaux servaient également de lieu de pêche aux riverains.

À ce jour, le canal représente encore une grande partie de la vie des habitants de la côte. La majorité des bordiers de la côte use de la beauté de ce lieu en guise de source de commerce, de transport et de voyage. Les options d’itinéraires pour atteindre ce fameux canal reconnu internationalement sont variées.  Une fois à destination les activités y sont multiples.

L’îlot Aye-aye : l’attraction principale du circuit

La majorité des étrangers pensent que la seule attraction intéressante dans la grande île serait de découvrir baobab de Madagascar. Et pourtant, d’autres types d’activités valent également le détour comme voir les lémuriens de Madagascar et surtout l’espèce le plus rare du pays : l’Aye-Aye. En poursuivant votre séjour sur le Pangalane, il est possible de faire la rencontre de ce lémurien aux allures insolitessur l’îlot Aye Aye à Ankaninofy.

Ce havre de paix et de détente abrite des plages de sable blanc, des forêts, des orchidées éparses, des cordons de lacs et des mangroves, autant de facteurs qui ont fait de la réserve l’une des visites les plus populaires du canal des Pangalanes. Située sur une presqu’île d’environ 35 hectares, cette aire protégée abrite près de 100 000 palmiers propres à Madagascar.

Les visiteurs du monde entier qui logent au sein de l’Hôtel Palmarium, concepteur de l’îlot Aye-Aye sur cette partie,peuvent observer le timide et extraordinairement menacé Aye-Aye. Grâce à cette installation des plus intéressantes, les touristes peuvent avoir accès directement à l’îlot et d’admirer à quelques mètres cette espèce de lémurien fascinante et rare. Il s’agit d’une expérience amplement enrichissante et à faire au moins une fois lors de son passage à Madagascar.

diam venenatis Donec tristique nec fringilla at suscipit sit Praesent