Forte d’une faune et d’une flore rare, Madagascar est la destination de rêve pour ceux qui désirent allier découvertes et souvenirs inoubliables. Située dans le Sud sur la carte du monde, l’île comprend une multitude de cultures et ethnies, ce qui la rend amplement intéressante. Au-delà de l’exploration des coutumes et vies quotidiennes des habitants, un séjour est une occasion rare de rencontrer les fameux lémuriens de Madagascar. Ils restent l’un des attraits les plus appréciés des visiteurs du monde entier. Où voir les lémuriens sur la grande île? Ci-dessous les lieux idéalspour trouver le plus grand nombre de lémuriens à Madagascar.

Le parc national de Ranomafana

Situé près de la ville de Fianarantsoa et couvre près de 41 600 ha de forêt tropicale, le parc national de Ranomafanaest extrêmement populaire auprès des visiteurs. Avant d’entamer la Découverte Baobab Madagascar plus loin à Morondava, nombreux sont ceux qui décident de visiter ce parc reconnu internationalement.  Le parc abrite une vingtaine d’espèces différentes de lémuriens et vous y rencontrerez probablement diverses espèces : lémuriens collier noir et blanc, des lémuriens à front roux brun, des lémuriens bambous gris et le plus rare lémurien à ventre rouge.

De plus, les attractions vedettes comme le grand lémurien bambou sont maintenant assez fréquemment vues, et Ranomafana est le meilleur endroit pour repérer ces espèces rares. Il y a aussi le spectaculaire sifaka, reconnaissable à sa riche coloration brun foncé aux côtés crème.Aventurez-vous dans ce labyrinthe forestier et découvrez des espèces que vous ne verrez nulle part ailleurs sur l’île (y compris des espèces dangereuses).

L’îlot Aye-Aye

La majorité des visiteurs se sont laissés tenter par une excursion à l’îlot Aye Aye avec l’espoir de voir cet illustre. L’île a été aménagée pour la protection des ayes-ayes et abrite également quelques lémuriens bruns à front blanc. Normalement, les ayes-ayes vivent haut dans la canopée de la forêt tropicale et ont de vastes territoires.

Sur l’île Aye-Aye, cependant, leur aire de répartition est limitée par la petite taille de l’île et les arbres sont beaucoup plus bas et moins denses, de sorte qu’ils sont relativement faciles à voir. Ils sont également attirés par l’abondance de noix de coco sur l’île. Une observation n’est en aucun cas garantie, mais au moins la moitié des touristes qui font une visite nocturne de l’île ont de la chance.

Réserve de Berenty

Berenty est l’une des réserves les plus célèbres de l’île. Elle offre un large éventail de sentiers forestiers qui permettent une exploration sécuritaire et indépendante et accueillent une faune exceptionnelle. La réserve est réputée pour ses lémuriens et la majorité des documentaires portant sur ces animaux de Madagascar ont été tournés ici.

Berenty abrite fièrement environ 500 lémuriens à queue annelée confiants et amicaux, ainsi que 300 adorables sifakas Verraux. Le lémurien brun à front roux a été introduit par l’ouest et est maintenant bien établi. Une promenade nocturne guidée dans la forêt épineuse sera la meilleure aventure à ne pas manquer pour rencontrer les nombreux lémuriens nocturnes qui vivent dans le Berenty, telle que les lémuriens à souris grise et le lémurien sportif aux pieds blancs.

adipiscing ut sem, risus. vulputate, ut Aenean sed in venenatis ut